Visiter le monde avec un sein en silicone

 

Il y a une décennie, personne ne pense à préparer la liste des choses à faire une fois guéri du cancer du sein ! Cependant, au fil du temps, cela est devenu impératif et nous devions toutes y penser.

En effet, le voyage après le cancer du sein peut être gênant et peu confortable pour certaines femmes, mais nous pensons que vous méritez une escapade, et nous savons que vous pouvez y faire face. Certaines patientes qui ont eu le courage de réaliser leurs rêves de voyager ; sont parties à l’étranger pour une longue aventure.

Retrouvez leurs meilleurs conseils pour voyager après le cancer du sein.

Préparation et planification du voyage

L’une de notre patiente raconte : « après un diagnostic de cancer du sein et un traitement de 18 mois (chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie et Herceptin IV), j’ai décidé de prendre une retraite anticipée et de parcourir le monde. C’est un rêve que j’ai toujours voulu réaliser Toutefois, le moment n’a jamais été aussi opportun à cause de ma carrière. Cependant, après mon cancer, mes enfants étaient plus autonomes, alors la possibilité de voyager s’est ouverte.

Mon voyage a commencé environ un an après le traitement. J’étais nerveuse de ne pas me sentir bien lorsque je voyageais, alors j’ai décidé de visiter des pays dotés de systèmes de services soins de santé modernes. Mes aventures m’ont amené à beaucoup voyager en Afrique.

Je me suis assuré d’avoir une assurance maladie complète. Bien que coûteux, la tranquillité d’esprit l’emportait sur le coût. Je pouvais voyager avec l’assurance de pouvoir faire appel à un médecin si j’en avais besoin.

L’aventure

Comment voyager après le cancer du sein ? Quelle que soit la durée de votre voyage, ma recommandation est de toujours voyager léger. En réalité, tout ce dont vous avez besoin peut être acheté en route, dans les aéroports ou les villes que vous visitez. Lors de mon voyage, j’ai expérimenté des conditions météorologiques variées, de la chaleur intense au gel, en passant par le soleil doux et les pluies torrentielles. J’avais besoin d’être préparé à tout et n’importe quoi ! Pensez à rechercher des hauts souples et confortables avec un soutien-gorge adapté.

Prévention du lymphœdème

Habillez-vous toujours confortablement en vol, en particulier pour les longs vols. Les jambes, les pieds et les bras gonflent toujours. Par ailleurs, si vous courez un risque de lymphœdème, portez des dispositifs médicaux de compression. Je me suis assuré de boire beaucoup d’eau durant les jours précédents et pendant le vol pour éviter la déshydratation. Je portais aussi des bas de contention pour éviter tout problème.

Logement

Mon logement pour le voyage était varié et multifonctionnel. Certes, différents lieux étaient appropriés.

La Tunisie comprenait un mélange de séjour chez des parents, des amis, une expérience magique. Je me suis offert deux jours de luxe dans un hôtel après le voyage en avion car le cancer du sein m’a appris de me faire gâter. Rafraîchie, j’ai opté à me refaire les seins en Tunisie. Je me suis assurée de prendre en compte le temps pour le repos !

Mon conseil

Je conseille aux autres de ne pas être timides : connectez-vous avec d’autres voyageurs sur la route. Lors de mon séjour médical en Tunisie, j’ai rencontré une personne qui m’a ensuite fait une présentation VIP de la ville à mon arrivée. Un jour de pluie, j’ai échangé des histoires avec d’autres voyageurs du Canada, du Royaume-Uni. Quelle expérience enrichissante ! J’ai beaucoup appris dans nos discussions sur le voyage avec des seins en silicone.