La vie après une sleeve gastrique

Sauf cas exceptionnels une sleeve gastrique ne nécessite pas une maison de convalescence et 4 à 5 jours après l’opération, vous voilà de retour chez vous. Les patients seront autorisés à s’alimenter plutôt que manger après une sleeve gastrique. Le choix des mots est important car il implique une véritable révolution alimentaire pour le patient qui va apprendre à se nourrir correctement et ainsi mettre toutes les chances de son côté pour voir son opération aboutir à un succés.

Quels sont les risques ?

Habituellement, on assiste chez le patient obèse à une hypercoagulabilité post-opératoire, processus de coagulation qui se déclenche inutilement et pouvant provoquer un caillot de sang.

À cette hypercoagulabilité, s’ajoute le risque de thrombose et d’embolie pulmonaire, principale cause de mortalité en chirurgie bariatrique.

Il est conseillé er recommandé de reprendre une légère activité immédiatement après l’opération. C’est l’un des intérêts de la chirurgie coelioscopique et de l’absence d’une trop grande cicatrice.

Si la reprise de l’activité professionnelle dépend du patient et de sa profession, la durée d’arrêt de travail  peut aller de 2 à 5 semaines. Une activité sportive peut être envisagée un mois après l’opération mais devra être légère, encadrée et soumises à condition.

Après l’opération, et un retour rapide au domicile, le patient doit se présenter un mois plus tard pour consulter son chirurgien. Durant les deux premières années, le patient pourra revoir son médecin tous les 3 à 6 mois.

Une prise en charge psychologique peut être prescrite mais n’est pas systématique : elle dépendra du patient qui peut en formuler la demande en cas de besoin.

Régime alimentaire

 

Dès la première semaine, une alimentation mixée est obligatoire : potages, compotes, fromage blanc et yaourt. Un régime alimentaire proche de celui des nourrissons et des bébés. A partir des semaines suivantes, on passe à une alimentation à consistance tendre comme celles des œufs brouillés.

A partir de la 4ème semaine, le patient revient à une alimentation «normale» mais dois faire attention à la nature au volume et à la taille de chaque bouchée. L’alimentation doit être régulière et grignoter entre les repas est à éviter absolument.

Les diététiciens recommandent une bonne mastication; dans le cas d’une chirurgie bariatrique, cette recommandation sera poussée à l’extrême.

Le repas doit être relativement long pour laisser au patient le temps de mastiquer convenablement. Boire durant le repas est à éviter pour des raisons évidentes de satiété.

L’absence de boissons durant les repas permettent aux aliments de rester durablement dans le tube gastrique. Privilégiez les liquides comme l’eau, le thé, le café et les jus non concentrés. Les boissons gazeuses sont à bannir car source d’élargissement de l’estomac.