Traitement des coques après une pose d’implant mammaire

L’augmentation mammaire avec prothèses est une chirurgie esthétique et plastique qui a pour but d’augmenter la taille des seins en utilisant des prothèses mammaires de différentes tailles et de différentes formes selon les préférences de la patiente et sur les conseils du chirurgien.

Ce corps étranger qu’on insère dans les seins peut provoquer une sorte de coque péri prothétique qui est une réaction inflammatoire due à la présence de prothèses dans les seins.

C’est une complication rare qui a pour seule remède une ré intervention chirurgicale si le cas est vraiment avancé et si la patiente en souffre ou dans le cas où il y’a une modification du galbe du sein au niveau esthétique.

pose-implant-mammaire

Dans ce cas le chirurgien plasticien doit modifier la loge d’implantation qui est le fait de positionner l’implant en rétro-musculaire ou en rétro-glandulaire.

On doit noter aussi que le fait de changer l’implant mammaire ne réduit pas le risque d’une récidive de coque péri prothétique et en cas de récidive il sera nécessaire de retirer les prothèses et d’avoir recours à une autre forme d’augmentation mammaire par injection de graisse qui est le lipofilling des seins.

La coque sur implant mammaire est une complication rare de nos jours et cela non seulement grâce aux nombreux progrès chirurgicaux mais aussi au changement de la conception et de la qualité des implants mammaires qui actuellement sont mieux conçues.

Le taux d’apparition de coques péri prothétiques semble diminuer d’année en année et surtout avec l’arrivée des prothèses mammaires modernes et texturées et aussi par la mise en place des chirurgiens esthétiques de l’implant en arrière du muscle pectoral  (position retro-musculaire).

Enfin, la coque représente un cas très rare vu le progrès de la médecine notamment dans la conception des implants mammaires et du savoir-faire des chirurgiens plasticiens ce qui diminue leur apparition sur les femmes optant pour l’augmentation mammaire avec prothèses.