Retirer ses implants mammaires : pourquoi plus de volume n’est pas toujours la meilleure option ?

Au cours des dernières années, certaines célébrités optent pour enlever leurs implants mammaires. S’agit-il d’un changement des tendances de la chirurgie esthétique pour moins de volume et un aspect plus naturels ?

Une femme avec des implants mammaires aura probablement besoin de les retirer ou de les changer. En effet, 20% de ces femmes ont enlevés leurs prothèses durant les 8 à 10 ans pour des motifs variés dont le plus important est de privilégier plus de confort.

Prioriser la santé, la condition physique et la commodité

Certes, dans les années 2000, un grand nombre de femmes ont subi des chirurgies de placement d’implants mammaires suivant les tendances entraînées par la couverture médiatique. Au fil du temps, de nombreuses femmes âgées entre 30 et 54 ans ont préféré s’en débarrasser. De nombreux chirurgiens plasticiens soulignent qu’il est naturel de vouloir être sexy quand on a 20 ans. Mais, à la quarantaine, les femmes focalisent leurs intérêts sur ce qui est pratique et sur tous ce qui leurs permet d’être en bonne santé.

De plus, c’est l’ère de remise en forme. D’ailleurs, nombreuses sont celles qui optent pour la réduction des seins soit en retirant ou en remplacement leurs implants par d’autres plus petits.

Quelle est la durée de vie des implants mammaires ?

Il a toujours été rapporté que les implants mammaires ont une durée de vie estimée entre 10 et15 ans. Toutefois, une complication connue sous le nom de contracture capsulaire et d’autres circonstances exceptionnelles peuvent raccourcir la durée de résistance des prothèses mammaires.

Cependant, pour certains chirurgiens plus sceptiques, la longévité des implants mammaires est un mythe et qu’il faut absolument les changer au bout de 10 ans pour éviter la contracture capsulaire.

Autres alternatives que les implants

 

De différentes options sont à la portée des femmes qui souhaitent retirer leurs implants tout en conservant le volume. L’un est d’avoir un nouvel implant (dans certains cas plus petit) placé, éventuellement en combinaison avec un lifting des seins. Une deuxième option est le greffage de graisse qui est retirée d’une zone différente du corps et injectée dans les seins.

Dans les deux cas, l’objectif est toujours d’éliminer l’implant et la capsule mammaire tout en conservant un aspect naturel et attrayant.