Reduction mammaire : gestes opératoires et cicatrices

Comment se déroule une réduction mammaire ?

C’est la première question qu’on se pose lorsqu’on pense à faire une chirurgie de réduction des seins. Une femme qui songe à subir ce traitement esthétique est une femme en bonne santé et donc elle s’inquiète plus que la patiente qui passe sous le bistouri pour des motivations thérapeutiques. Elle a peur de subir une chirurgie lourde et surtout d’avoir plusieurs cicatrices sur la poitrine.

La réduction mammaire est une intervention que pratique un chirurgien spécialiste en chirurgie esthétique réparatrice. Il ne s’agit pas d’un traitement obligatoire. L’objectif consiste à corriger la forme des seins pour qu’ils soient plus jolis et donc même si le procédé nécessite de réaliser des cicatrices, ces cicatrices doivent être discrètes.

L’hypertrophie des seins est due au volume excessif de la glande mammaire. Elle provoque souvent une asymétrie mammaire. D’une manière générale, les seins lourds s’affaissent et présentent des aréoles de grande taille qui se pointent vers le bas. Trois gestes sont donc, à pratiquer pour corriger les trois imperfections citées :

–         Réduire le volume du tissu glandulaire pour obtenir des seins plus petits

–         Traiter l’asymétrie mammaire pour avoir des seins harmonieux

–         Corriger l’affaissement des seins et rehausser l’aréole et le mamelon pour rajeunir la poitrine.

Pour effectuer tous ces gestes, il est indispensable de réaliser trois cicatrices situées successivement au niveau de ces emplacements : une incision autour de l’aréole, une incision verticale et une incision horizontale faite dans le pli infra-mammaire. L’image ci-dessous, vous donne une idée claire sur la pratique de ces cicatrices. Si vous affichez une hypertrophie mammaire modérée, alors la réduction de la taille de votre poitrine nécessite seulement la pratique de deux incisions.

Les cicatrices seront-elles apparentes après ma réduction mammaire ?

Bien qu’elles soient importantes les incisons faites lors d’une plastie de réduction des seins s’atténuent parfaitement après 12 mois. Elles ne disparaissent pas complètement mais elles deviennent presque invisibles. On les compare souvent à des vergetures. Suivez ce lien pour vous renseigner sur les suites-opératoires d’une plastie de réduction mammaire.