Faut-il absolument recourir au bistouri pour avoir une jolie poitrine ?

La graisse autologue et les produits de comblement injectables créent une apparence naturelle et ferme. En effet, hormis la pose des implants, le lifting des seins ou le lipofilling mammaire ; certains produits injectables ou même l’injection de graisse permettent d’embellir les tétons. Chose qui permet de rajeunir et enjoliver la poitrine.

Le transfert de graisse ressemble beaucoup à un lipofilling des seins où la graisse est collectée d’une autre partie du corps et ensuite injectée dans les mamelons pour les mettre en valeur. Le même processus est utilisé lors de la correction chirurgicale des mamelons inversés. IL est parfois utilisé lors de la reconstruction mammaire pour les patientes atteintes d’un cancer du sein ou pour celles qui ont subi une mastectomie élective.

 

Combien coûtent les injections aux mamelons ?

 

S’offrir des injections aux mamelons peut vous coûter environ 600 €. Le résultat peut durer entre six mois et un an, tandis que le transfert de graisse est plus couteux et dure plus longtemps.

Efficacité des deux options

Comme pour toute modification chirurgicale et esthétique des seins, il y a des avantages et des inconvénients. Dans l’ensemble, les produits injectables sont considérés comme sûres notamment, le Botox et d’acide hyaluronique. Simplement, il y a toujours des considérations supplémentaires qui devraient être prises en compte lorsque ces produits de remplissages sont utilisés dans cette partie du corps.

Infections bactériennes

La procédure peut dans certains cas déclencher une infection. En général, les injections de mamelon sont sûres, mais comme il y a des bactéries autour des canaux galactophores, il y a un risque plus élevé d’infection que dans d’autres régions. Dans des cas plus graves, ces infections peuvent causer des douleurs et même des cicatrices permanentes.

Problèmes d’allaitement

Si une femme prévoit d’allaiter après une séance d’injection aux tétons, ce n’est probablement pas une bonne idée car elle peut obstruer les canaux galactophores et dans de rares cas, provoquer des tissus cicatriciels. Par ailleurs, la plupart des médecins conseillent aux femmes qui envisagent de tomber enceinte d’éviter la procédure.