Cancer du sein et prédispositions génétiques

Nous héritons tous de l’ADN de notre famille. Qu’on le veuille ou pas, des gènes hérités parfois nous exposent à un risque plus élevé de pathologies dont certaines sont plus graves que d’autres. C’est le cas des femmes qui se sont révélées positives aux mutations génétiques du cancer du sein BRCA1.

En d’autres termes, la majorité des femmes porteuses de cette mutation ont des antécédents familiaux du cancer du sein, de l’ovaire et d’autres cancers.

Ce qu’il faut faire

Si cela correspond à vos antécédents familiaux, alors vous devriez en premier lieux envisager un test génétique. En effet, le dépistage et la détection précoce ainsi que la sensibilisation peuvent sauver des vies.

Quel est le gène du cancer du sein ?

Les gènes sont de courts segments d’ADN. Le rôle de l’ADN est d’apprendre aux cellules de notre corps à croître, se développer, fonctionner et se reproduire.

Bien que la plupart de nos instructions ADN soient précises, des anomalies peuvent se produire. Ces anomalies dites mutations de l’ADN peuvent être inoffensives ou peuvent parfois nous exposer à un risque accru de maladie.

La majorité des cancers du sein hérités implique deux mutations génétiques : BRCA1 et BRCA2. Tout le monde a ces deux gènes mais, quand ils contiennent des mutations, le risque de cancer du sein, de l’ovaire et d’autres augmente.

Traitement préventif pour le cancer du sein

Il existe plusieurs façons qui permettent de réduire l’exposition au risque dont on cite, l’ablation préventive du tissu mammaire et des ovaires, et / ou la prise de médicaments.

Tandis que l’extraction préventive de tissu ne garantit pas le fait que vous n’aurez pas le cancer, l’ablation des deux seins et des ovaires a été efficace pour réduire le risque de décès.

Certes, extraire chirurgicalement ses tissus mammaires est une décision difficile à prendre. Toutefois, Il y a beaucoup de facteurs à considérer. Par exemple, vous pouvez retarder la prise de mesures préventives si vous prévoyez d’avoir des enfants.

Si vous avez le gène BRCA sans cancer, vous pouvez avoir une certaine flexibilité avec le temps et vous serez peut-être en mesure de retarder l’intervention.

La reconstruction de la poitrine

Un chirurgien plastique joue également un rôle clé dans votre traitement. Sans surprise, de nombreuses femmes s’inquiètent des résultats esthétiques et des attentes après la chirurgie.

Il est important de consulter votre chirurgien plasticien, car il peut vous aider à préserver autant de tissu cutané. Chose qui lui permet par la suite de remodeler les seins avec un résultat naturel.

Bien que l’examen des stratégies de reconstruction à l’avance soit un processus difficile, partagez vos soucis avec votre chirurgien plasticien peut vous aider à vous détendre en vous présentant des options chirurgicales et en définissant vos attentes pour le résultat final après la chirurgie.