Boza, la bière bulgare qui fait pousser les seins

Ouvrir une Boza pour un bulgare, c’est contribuer à la perpétuation du patrimoine culturel, artistique et historique Bulgare. Pour un étranger c’est une expérience bizarre, voire très bizarre. La Boza est à l’origine une boisson fermentée à base soit de millet, soit de blé, soit de mais … on a vite compris que quels que soient les céréales utilisées, ça fera l’affaire.

Cette pseudo-bière qui contient à peine 0,5 degré d’alcool est extrêmement populaire en Bulgarie, Serbie, Albanie, Roumanie bref dans tous les vestiges de l’empire Ottoman. C’est, en effet, dans l’ancienne Turquie actuelle qu’est né ce breuvage atypique qui fut rapidement interdit en raison de la présence d’alcool.

Selon la saison et les céréales disponibles, on procède à la cuisson de ces dernières afin de transformer l’amidon en dextrine pour faciliter le processus de fermentation. Après avoir balancé le tout dans des ferments et diverses autres cultures peu appétissantes on laisse fermenter quelques jours. Heureusement que ces alcoolos d’inventeurs ont pensé au goût de la Boza en rajoutant de la vanille ou de la cannelle.

Pour des papilles non habituées, la Boza offre une expérience mitigée. On a l’impression de boire un mélange de Milkshake granuleux et d’une bière acide sans pression. Visuellement, on n’est pas à la fête non plus : la Boza ressemble au vomi régurgité de votre petit dernier, nourri aux compotes de fruits avec une majorité de poires.

Si la Boza ne nous emballe pas gustativement et visuellement, il reste un breuvage bio, parfaitement sain et jouit d’une excellente réputation, notamment celle de grossir les seins comme le ferait une augmentation avec un implant mammaire. Lors de l’entrée de la Bulgarie dans l’Union Européenne en 2007, les ventes de la Boza ont littéralement explosées et des dizaines de milliers de commandes ont été passées. Cette success-story est due essentiellement à une revue scientifique qui a rapporté, dans l’une de ses éditions, la légende de la Boza et ses bienfaits sur le tour de poitrine de ces dames. Il n’en fallait pas plus pour voir des commandes de cartons entiers partir vers tous les horizons pour des raisons que l’on devine aisément.

Pourtant la légende ne dit pas que la Boza ne fait pas QUE grossir les seins. En effet le breuvage est reconnu pour être très riche en calories et le boire vous fera bien évidemment grossir les seins mais aussi tout le reste. Les petits malins qui ont lancé la légende du Boza étaient des petits génies du marketing et leur petit tour de passe-passe continu toujours de fonctionner.

Enregistrer