Où se placent les incisions lors d’une augmentation mammaire ?

augmentation mammaireEn réalisant une augmentation mammaire, les implants mammaires peuvent être placés sous les glandes ou sous les muscles. En général, la mise en place sous-glandulaire consiste à positionner l’implant sous le tissu mammaire au-dessus des muscles pectoraux. Cela facilite souvent le rétablissement de la patiente par une récupération plus rapide et moins d’inconfort.

Lors d’un placement sous-musculaire, la prothèse mammaire est mise généralement sous les muscles pectoraux. Cela tend à réduire le risque de contracture capsulaire et à réduire l’incidence d’affaissement de l’implant. Si des implants salins sont utilisés, un placement sous-musculaire empêchera les ondulations et les renflements.

Alors où se placent les incisions lors d’une augmentation mammaire ?

En fonction de vos objectifs et de votre anatomie, votre chirurgien plasticien choisira soit une incision du mamelon, soit une incision du pli infra-mammaire, soit une incision sous les aisselles lors de votre augmentation mammaire. Selon le cas qui se présente, la technique d’incision est adoptée afin d’avoir le meilleur résultat possible tout en gardant des attentes réalistes.

Incision du mamelon (péri-aréolaire)

Souvent choisi lorsqu’une patiente subit à la fois une augmentation mammaire et un lifting mammaire, il s’agit de l’une des zones d’incision les plus courants, située juste à l’intérieur ou autour du complexe mamelon-aréole. L’avantage de cette partie du sein est que le pigment naturel de la peau au niveau du mamelon dissimule généralement la cicatrice et la rend très difficile à voir.

Incision de pli (pli infra-mammaire)

Une incision pratiquée au niveau du pli offre l’avantage de masquer les cicatrices en les cachant sous la poitrine. Ces incisions mesurent généralement entre 4 et 5 centimètres de long et sont parmi les plus populaires en raison de la facilité d’accessibilité et du contrôle qu’elles offrent au praticien au moment de poser la prothèse mammaire.

implants-mammaires

Incision sous les aisselles (Trans-axillaire)

 

Une incision est placée dans chaque axille pour permettre un accès pour la pose des implants. Une fois la poche formée, l’implant mammaire est inséré dans une incision dissimulée dans les plis de la peau sous le bras, ce qui permet de garantir que les cicatrices sont difficiles à voir. Cette technique ne peut pas être adoptée pour tous les types et les tailles d’implant.